SUIVEZ-NOUS
Top
6 Juin

Où observer la faune sauvage ? Les meilleurs spots en Ecosse

L’Ecosse est une destination idéale si vous souhaitez observer les animaux dans leurs milieux naturels. Avec un peu de patience (et de chance parfois), un voyage en Ecosse est l’occasion de découvrir de vos propres yeux une multitude d’espèces animales. Que vous préfériez les animaux marins, terrestres ou à plumes, la diversité de la région vous permet de tous les observer. Munissez vous d’une paire de jumelles, on vous emmène aujourd’hui à la découverte des meilleurs spots pour observer la faune sauvage en Ecosse.

La région du Moray Firth, idéale pour les mammifères marins

Si votre rêve est de voir évoluer des dauphins en totale liberté alors la région du Moray Firth en Ecosse est la destination qu’il vous faut. Considérée comme l’un des meilleurs spots pour observer les dauphins au Royaume Uni, le Moray abrite le Scottish Dolphin Centre.

Une colonie de 190 grands dauphins a élu domicile dans la région. L’un des meilleurs endroits pour les observer est le Chanonry Point, où les dauphins viennent se nourrir. Cependant les dauphins ne sont pas les seuls animaux que vous pouvez apercevoir. Marsouins, baleines et phoques vivent également au large de la région du Moray Firth.

De plus, si vous souhaitez observer les cétacés de plus prêt, sachez que le Dolphin Space Program est à l’origine de guides de bonnes conduites adoptés par les organismes proposant des sorties en bateaux. Ainsi, ces derniers s’engagent à respecter la faune sauvage et alors limiter les impacts sur le comportement des animaux.

Le Parc National des Cairngorms

Plus grand parc national du Royaume Uni, les Cairngorms rassemble 25% des espèces animales menacées du pays ! Entre le chat sauvage écossais, le grand tétras ou encore l’écureuil roux, le parc travaille activement à la conservation d’une dizaine d’espèces animales.

Avec la diversité de ses paysages, attendez vous à découvrir une multitude d’espèces animales ! En forêt, ouvrez les yeux pour tenter d’apercevoir les martres des pins tandis que plus haut, en montagne, levez les yeux au ciel pour les aigles royaux.

De nombreux organismes et guides proposent leurs services pour vous aider dans votre quête d’observation. Des safaris, en bateau ou en 4×4, sont également organisés pour vous faire découvrir la faune du parc. Si vous préférez la marche, les guides sauront vous accompagner dans les meilleurs spots d’observation.

Les Hébrides intérieures

Les Hébrides intérieures rassemblent les îles situées au large de la côte est écossaise. Bien que Skye soit l’île la plus célèbre, ce n’est pas ici que l’on retrouve les plus grandes chances d’observer la faune sauvage. L’île de Mull au contraire, est un véritable paradis pour les amoureux des animaux. En plus de ses 250 espèces d’oiseaux, Mull jouit d’une faune aquatique fabuleuse. Entre baleines de Minke, dauphins et requins pèlerins vous avez de grandes chances d’observer des mammifères marins en partant en excursion.

Chaque année en hiver, des dizaines de milliers d’oies sauvages élisent domicile sur les îles de Islay et Jura. Ces dernières ne sont pas seulement un havre de paix pour les oiseaux mais aussi pour les nombreux cerfs qui peuplent les îles. D’ailleurs, il y a bien plus de cerfs que d’habitants sur Jura !

Enfin, si vous préférez les animaux à plumes, l’île de Canna a été nommée comme Zone de Protection Spéciale faisant de l’île un sanctuaire pour oiseaux. Plus de 170 espèces d’oiseaux ont été enregistrées sur Canna. D’avril à juillet vous pouvez observer peut-être le plus célèbre d’entre eux : le macareux moine.

Aux alentours d’Edimbourg

Parfois, il n’y a pas besoin de s’éloigner loin de la capitale écossaise pour observer des animaux sauvages. La réserve naturelle, l’île de May, située au large d’Edimbourg est un sanctuaire pour oiseaux. Chaque année, d’avril à août, des milliers d’oiseaux viennent s’y reproduire. De plus, l’île abrite la quatrième plus grande colonie de phoques gris du Royaume-Uni.

Plus au sud, et à seulement une demi-heure en train d’Edimbourg, North Berwick est une destination idéale pour une journée en dehors de la capitale. Une visite au Scottish Seabird Centre vous en apprendra davantage sur les espèces d’oiseaux présentes en Ecosse. L’île de Bass Rock, au large de North Berwick, abrite la plus grande colonie de fous de bassan. Des excursions en bateau sont d’ailleurs proposées par le Scottish Seabird Centre.

Observer la faune sauvage

Comme nous vous le rappelons dans nos conseils pour être un voyageur responsable, n’oubliez pas qu’il s’agit d’animaux sauvages. Aussi, il est conseillé de maintenir une distance raisonnable avec eux, de ne pas les toucher et particulièrement de ne pas les nourrir, ce qui pourrait modifier leur comportement et les effrayer.

Si vous faites appel à un organisme, n’oubliez pas de regarder ses engagements et de favoriser ceux labellisés Green Tourism.

Mathilda Vissoud

Mathilda est étudiante en tourisme durable et effectue son stage de fin d’études au sein de Ooh My World Voyages Limited.

Désolé mais les commentaires sont actuellement fermés